Le Safari de la
Mort Moscovite

Après sa participation au Grand Prix Tinguely du 3 septembre 2016, la sculpture ambulante, Le Safari de la Mort Moscovite sera exposée pendant un mois à l’Espace Jean Tinguely-Niki de Saint Phalle.

L’œuvre fut créé en 1989 dans l’atelier fribourgeois de Tinguely pour l’exposition moscovite de l’artiste. A partir d’une Renault 5 remaniée, l’artiste a réalisé une sculpture en mouvement, montée sur des roues en bois et parsemée d’objets trouvés. Une faux, symbolisant la mort, surmonte l’œuvre. En reprenant la voiture, signe de richesse de la société de consommation, Tinguely évoquait au public russe, alors en pleine perestroïka, la futilité des produits de consommation occidentaux. Le titre Safari fait allusion à un modèle particulier de R5 produit par Renault mais aussi aux crânes d’animaux qui décorent l’œuvre.

L’Espace Jean Tinguely – Niki de Saint Phalle est un lieu magique qui rend hommage à la créativité de deux grands artistes du XXe siècle. Erigé en 1900, le bâtiment abritait, à l‘origine, le dépôt des tramways fribourgeois. La mémoire du lieu revêt une dimension poétique en dialogue avec l’œuvre de Jean Tinguely.

Le visiteur y découvre, entre autres, une œuvre maîtresse de Jean Tinguely: le Retable de l’Abondance occidentale et du Mercantilisme totalitaire (1989/90), ou encore, les 22 reliefs intitulés Remembering en polyester peint (1997/98) de Niki de Saint Phalle.

Outre les œuvres montrées en permanence, l’Espace présente régulièrement des expositions temporaires. On y découvre des créateurs suisses et étrangers dont les œuvres attestent d’un dialogue fécond avec l’œuvre de Jean Tinguely ou de Niki de Saint Phalle.