Jean Tinguely
Meta Physi(k)que

Une pièce de théâtre de et avec Jean Winiger

Une pièce de théâtre pour petits et grands, légère, non dénuée d’humour, questionnant l’artiste et son œuvre.

Avec Tinguely s’ouvre la question d’un monde fini et d’un autre à réinventer. Monde de la machine toute puissante ou destructrice annonçant l’ère post-mécanique ; monde de la vitesse et de l’immobilité, du mouvement ressenti comme une illusion,  poétique de la disparition, de la lenteur, résistance à la tendance générale, acceptation du mauvais goût ; tous ces thèmes appelant une métamorphose.

 

Résumé de la pièce

« Mon étalon-mesure, c’est l’enfant, il n’a pas besoin de l’idée d’art et il ne sait pas qu’il y a le fric derrière. C’est mon public préféré. »

Tinguely et Seppi sont occupés à construire une machine ; un ado curieux les observe travailler, puis se met à questionner l’artiste sur son œuvre et sa vie. Ce que Tinguely accepte volontiers en poète qui aime les enfants ; s’en suit alors un échange à trois, devenant presque métaphysique…

Le texte est interprété en français et en schwyzerdütsch

 

Création texte original

Jean Winiger, d’après les propos de Jean Tinguely

Jeu

Jean Winiger, Jean Tinguely

Renato Delnon, Seppi

Un adolescent, env. 15 ans, en alternance avec un autre adolescent

Mise en scène

Renato Delnon et Jean Winiger

 

Projet théâtral produit et administré par Szène17.

Une coproduction artistique en collaboration avec l’Aire du Théâtre et le Musée Gutenberg, Fribourg.

Téléchargez le flyer